Recherche

groseille à maquereau

Actualité, printemps 2016

Le printemps s’installe pour de bon et le groseillier est en pleine fleuraison. Notre carnet de commandes s’est rempli ces derniers temps avec de nouveaux projets de traduction, de rédaction et de relecture pour, entre autres, Jouin Manku, Ney & Partners, la Cité d’Architecture, la Fondazione Renzo Piano et l’Abbaye de Fontevraud. Détails à suivre …

Publicités

Parution monolithique

Notre première mission de 2016 fut la traduction en anglais de l’imposante monographie de l’agence a+ Samuel Delmas, sortie pour le vernissage d’une belle rétrospective à la Galerie d’architecture.

Revue : Exé 23

La traduction de ce nouveau numéro d’exé nous a amené en souterrain (station de métro à Leipzig de Max Dudler), en centre ville parisien (Musée de l’homme de Brochet-Lajus-Pueyo et Emmanuel Nebout), et en océan indien (médiathèque de Périphériques), entre autres. La suite de l’aventure!

Actuellement en librairie.

Exposition : La méthode Piano

Venez nombreux à la Cité d’Architecture à Paris pour découvrir le travail de Renzo Piano Building Workshop. L’exposition, qui a fait le tour du monde (New York, Padova, Shanghai), est arrivé à Paris avec quelques nouveautés importants, tels que le Whitney, New York, le nouveau parlement maltais à La Valette, et le Palais de justice, actuellement en chantier à Paris.

photo-81

Cette exposition est un projet sur lequel on a travaillé pendant pas mal de temps. Lors du vernissage ce mardi soir, nous avons été bien fière de nous retrouver parmi ceux et celles qui ont participé à cette production, un vrai travail d’équipe.

text pic

Revue : Exé 22

Pour cette nouvelle édition,  on explore la force du côté obscur …

 

… mais oublier l’anglais

Trouvé cet été. Il ne faut jamais sous-estimer la valeur d’une relecture.

occitan

Revue : Exé 21

Le nouveau numéro est sorti. Consacré à l’acoustique, vous y trouverez projets tels que le Grand Auditorium de Radio France (AS.architecture-studio), la piscine souterraine d’Alfriston School (Duggan Morris Architects), une église luthérienne en Norvège (Reiulf Ramstad Arkitekter), la Philarmonie Mieczyslaw Karlowicz (Barozzi/ Veiga), et la salle de musique La Belle Electrique (Herault Arnod Architectes). Comme pour chaque numéro, exé nous fait encore découvrir plein de nouveautés.

A l’attaque!

 

Après un très bel été loin de vous – sous la pluie du Connemara et les rayons des Pyrénées-Orientales, dans les champs de lavande de la Drôme, les vignobles du Mâconnais et les grottes de la Dordogne – nous sommes de retour à nos bureaux. Le mois de juillet a vu un défilé varié de clients fidèles et nouveaux – l’atelier.architectes, AZC, les frères Bouroullec, Fontevraud Abbaye Royale, le Jardin de Brantes, Renzo Piano Building Workshop, Saint Gobain Recherche, S2H Communications et le numéro 21 de exé, consacré à l’acoustique, avec son tiré à part sur l’oeuvre de l’architecte Pablo Katz. Merci à tous de votre confiance. Nous nous réjouissons de cette mixité de voix, et avons hâte de voir ce qui s’annonce pour cette nouvelle saison. Nous vous souhaitons une très belle rentrée!

Fontevraud Abbaye Royale

Depuis quelques temps nous travaillons régulièrement pour l’Abbaye Royale de Fontevraud. Dans le cadre du développement globale du site – avec l’aménagement de Fontevraud L’Hôtel et Le Restaurant par l’agence parisienne Jouin Manku, et de toute la communication et outils pour visiteurs – ainsi que la programmation variée d’événements culturels, nous avons traduit la signalétique, le site web, les textes d’expositions, les textes pour applications de tables tactiles … Bref, tout ce qui apparaît en anglais est passé par nos écrans.

 

Après quelques 18 mois de travail sur ces informations alléchantes, j’ai enfin eu l’occasion d’aller visiter Fontevraud l’Abbaye cet été, lors d’un séjour dans la région pendant la grande chaleur de fin juin. R’animées par la fraîcheur de l’Abbatiale – où on avait pour seule compagnie les gisants d’Aliénor d’Aquitaine, son mari Henri II Plantagenêt, et de leur fils Richard Coeur de Lion – nous avons pu visiter tout le site à notre rythme – les fresques de la magnifique salle capitulaire, le cloître feutré à l’abris de la chaleur – inimaginable en tant que lieu d’exercice lors de la période pénitentiaire de l’Abbaye, les cuisines dont les toits à la Jules Verne, et d’extraordinaires et effrayantes installations dans la crypte de l’artiste en résidence Julien Salaud.

DSC_0048

Un tel lieu animé par nos textes, the fruits of our labour, j’avoue que je n’étais pas peu fière. Bravo l’équipe, bravo et merci Fontevraud!

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑